Japonais
Dictionnaire Francais Japonais Contact Accueil Cours Dictionnaire Ecriture Le Japon Un peu d'histoire Forum FAQ Plan du site
Apprendre le Japonais




Ikebana - Art floral Japonais


Ikebana (生花 - いけばな) - Art floral Japonais


Introduction et définition


Ikebana, formé du verbe japonais hikeru, signifiant "faire vivre", et du mot hana, "les fleurs". L'ikebana est l'art de l'arrangement floral japonais. Connu aussi sous le nom de Ka-dô (la voie des fleurs - 華道) ayant pour but de redonner vie à un bouquet.

L'art floral, consiste à créer une construction artistique harmonieuse. Il joue avec les principes Yin Yang en variant les formes et les couleurs. Le but de l'ikebana est de mettre en valeur chacune des parties constituant le bouquet. On valorisera donc artistiquement les tiges, les feuilles, le fond, les fleurs, et le vase de cette composition.

Un grand symbolisme est associé à l'ikebana, beaucoup d'arrangements sont faits dans le respect de l'art. La plupart de ces dispositions ont un sens. On associe par exemple la profondeur, l'espace et l'asymétrie d'un bouquet au ciel, à la terre et à l'humanité.

Les artistes d'ikebana ne prennent donc pas leurs arrangements à la légère, ils ont pour chacun une signification précise, plus qu'une beauté apparente. La beauté se transmet dans le message que l'artiste veut nous adresser.

Par exemple: le bourgeon ou le bouton désigne le futur; la fleur ouverte veut faire ressentir une idée d'épanouissement; le bambou symbolise la prosperité; les chrysanthèmes peuvent faire références aux rivières et aux fleuves...


Les origines et l'évolution de l'ikebana

L'ikebana est né autour du VIème siecle, amené vraisemblablement de Chine et/ou de Corée il finira son voyage au japon grâce à l'influence bouddhiste.
Le bouquet sert au départ comme offrande aux temples, il est réalisé dans des dynamiques verticales. Ce premier type d'ikebana sera appelé par la suite le Tatebana (du mot japonais tate signifiant "debout" et hana "les fleurs").
A cette époque, les principes de base étaient constitués par les préceptes religieux, on pouvait ainsi évoquer à travers un bouquet : les notions d'éphémère et d'éternité, l'harmonie entre l'homme et la nature, ainsi que le concept d'homme et de femme. Lors des réalisations confectionnées par les moines, le moindre des détails du bouquet avait son importance.

Au Xème siècle, l'esthétisme et la beauté des compositions florales s'accentuent au détriment du symbolisme des bouquets. On voit alors de plus en plus de beaux et gros bouquets.
Les artistes sont encore très peu nombreux et cet art n'est pas encore à la portée de tous.

Au XIIème siècle l'art d'ikebana est encore vulgarisé, il continue à perdre de sa symbolique. Durant ce siècle un nouveau courant nait alors, celui ci est appelé Rikka. Ce style d'ikebana peut être reconnu grâce à sa forme particulière, les compositions Rikka forment un ensemble triangulaire; la plus haute tige symbolise le ciel. De nombreuses conditions sont encore présentes lors du courant Rikka, le vase doit par exemple être du quart de la taille finale de la composition. Le maitre Senkei instaure les principes fondamentaux de ce mouvement. Ce courant de moins en moins pratiqué de nos jours, est la forme antique de l'arrangement floral Japonais.

Le XVème et XVIème siècle fut une époque importante pour l'histoire de l'ikebana, il finit de se démocratiser. Ainsi il n'était plus uniquement présent, dans les temples mais servait aussi pour les cérémonies et événements particuliers. Des traités apparaissent à cet époque, comme le Senno Kudden avec le concept de paysage complet.

Le style Nageire surgit alors, un style simple et sobre. Cette simplicité, n'est plus représentée avec un bouquet mais trés souvent avec une fleur, dans un vase en terre cuite.

Par la suite autour du XIXème siècle l'art de l'ikebana s'ouvre et tout type de composition est ensuite acceptée.

Avec la cérémonie du thé et la calligraphie, l'ikebana est un art que les femmes étudiaient traditionnellement, en vue du mariage.
L'ikebana fait partie de l'art traditionel du japon, il s'enseigne encore de nos jours, et caractérise la culture et l'art japonais.

Imprégné de l'origine et de l'histoire de l'ikebana, les artistes contemporains, révèlent toute leur créativité, s'inscrivant ou non dans l'un des moules de la tradition. Leur disposition dans cet arrangement fonde leur style.

<< Retour



japonais

Votre Pseudo

Ajouter votre commentaire ici:

Anti-robot, quel est le nom de ce site ? (ce test permet de lutter contre l'écriture de contenu en masse):



Acceuil | Cours | Dictionnaire | Ecriture | Le Japon | L'art et l'histoire | Forum | FAQ | Plan du site | contact

Partenaires et liens

Site entièrement pensé et réalisé par Technical blue
Copyright © 2008 - Japonais.eu