Bandeau titre logo
sans franchir la porte, on peut connaitre le monde
Biographie
Agnès Giard

Agnès Giard, née en 1969, en France Auteure de livres, journaliste (Libération) et doctorante en anthropologie, Agnès Giard mène des recherches sur la logique esthétique et mythologique qui sous-tend les manifestations parfois surprenantes de la modernité japonaise. En 2000, elle devient correspondante du magazine japonais SM&Sniper et y collabore pendant plus de dix ans. En 2003, elle publie un livre d’art au Japon : Fetish Mode (Wailea publishing) puis entame une série de recherches qui seront publiés en collaboration avec des artistes contemporains japonais tels que Tadanori Yokoo, Makoto Aida, Yasuji Watanabe, Takato Yamamoto, Gengoroh Tagame, Fuco Ueda, Suehiro Maruo, Yuji Moriguchi, Toshio Saeki, etc. Son premier ouvrage, L'Imaginaire érotique au Japon, traduit en Japonais, est classé au 4e rang des meilleures ventes des éditions Kawade shobo shinsha. Elle y propose une grille d’analyse inédite de la société japonaise : par le biais de son rapport au corps, au sexe et au sacré. Suivent un Dictionnaire (Dictionnaire de l'amour et du plaisir au Japon) puis un livre de design répertoriant les objets de culte, les gadgets ou les outils les plus révélateurs de la psyche japonaise (Les Objets du désir au Japon).
Les Objets du désir au Japon
Agnès Giard

Amazon logo
Rechercher ce livre (Les Objets du désir au Japon) sur Amazon

Durant la dernière nuit de l’année, peu avant minuit, le Japon tout entier résonne de coups de cloche qui s’égrènent dans un silence presque sépulcral. Les radios retransmettent religieusement ce lent compte à rebours, invitant les auditeurs à se laisser envahir par la paix que ces ondes sonores propagent en vibrant. Chaque coup de cloche symbolise un désir. Il y en a 108 en tout, correspondant aux 108 désirs humains. Les bouddhistes disent qu’il faut y renoncer afin de pouvoir renaître à la nouvelle année, pur, vierge, neuf. Et comme ressuscité. 108 objets composent ce livre. Qu’il s’agisse de gadgets inutiles ou de sextoys ahurissants, d’articles ménagers ou d’instruments sacrés, ces objets servent tous de révélateurs : à travers eux, la culture japonaise dévoile ses mystères. Crème de beauté à la fiente de rossignol patte de chat vibrante pour “appeler” l’amour bonbon en forme de crotte de nez carte à ADN contenant un cheveu d’actrice porno fausses nouilles en silicone culotte magique pour soigner les MST couteau de suicide pour femme lubrifiant parfumé aux aisselles d’employée de bureau marmite anti-adultère machine à masturber… Aucun objet n’est innocent. Explorant leur histoire et leurs significations cachées, Agnès Giard retrouve la trace des cultes les plus anciens dans la forme “en grenouille” de certaines poupées gonflables ou dans les verrues qui ornent aussi bien les préservatifs que la tête des grands Bouddha. La silhouette des vibromasseurs imite celle des divinités bisexuelles qui ornent encore certains sanctuaires et les amoureux du XXIe siècle s’échangent toujours – comme en l’an 800 – des noeuds qu’il ne faut pas défaire, sous peine d’avoir le coeur brisé. Décryptant le symbolisme des grelots anciens comme celui des toilettes high-tech, ce livre de design replace les objets japonais dans une tradition mythologique et esthétique millénaire.

Prix a titre indicatif : 35 €
Ajout par agnes fait le 2013-05-28 dans la catégorie : Arts
Identifiant :
Mot de passe :



Création de site internet Grenoble / Lyon et sur toute la France