Bandeau titre logo
sans franchir la porte, on peut connaitre le monde
Biographie
Katsuhiro Ōtomo

Dessinateur, Scénariste Né en 1954 à Miyagi, une préfecture rurale du Japon, Katsuhiro Otomo déménage à Tokyo dans le but de devenir dessinateur en 1973, après la fin de ses études. Sa première oeuvre marquante est l'adaptation du roman de Prosper Mérimée : Mateo Falcone en une bande dessinée pour le magazine Action où il dessine des histoires courtes. En 1979, Fireball est son premier manga d'envergure, l'année suivante, il ecrit Domu dont l'écriture se poursuit jusqu'en 1982 et qui connait un immense succès. La bande dessinée remporte même le grand prix de Science Fiction, jusqu'alors reservé à des romans. En 1982, il commence à publier l'oeuvre qui le fera découvrir au monde entier, Akira. Histoire fleuve de science fiction dans une ville de Tokyo apocalyptique, le manga Akira occupe son auteur pendant une décennie. Devenu un célèbre mangaka, Otomo a d'autres talents et s'essaye à la réalisation d'anime. En 1987, il signe l'un des trois sketches de Manie Manie , ainsi que le début et la fin de Robot Carnival . Avec la même équipe, il se lance dans l'adaptation d'Akira en long métrage, en 1988. Le manga rencontre un énorme succès dans le monde et devient culte pour nombre de fans. Il permet également de faire connaitre ce style alors méconnu. En 1991, il collabore au long métrage Roujin Z, il sera l'auteur, le meca et chara-designer du film. Il poursuit sur sa lancée en 1995, avec le film Memories , où il se charge notamment du sketch Cannon fodder et supervise l'ensemble de l'oeuvre. Il aidera par la suite son ami Satoshi Kon pour qu'il puisse réaliser son premier film Perfect Blue sorti en février 1998. Par la suite, il participe au film Spriggan sorti en 1998. Il scénarise le l'adaptation du manga de Osamu Tezuka Metropolis réalisé par Rintaro. Parallèlement à ses participations à divers projets, il travaille plus de 8 ans sur le long métrage d?animation Steamboy . Un film aux moyens colossaux mêlant 2D et 3D où l'on retrouve le thème de prédilection d'Otomo : la science. Ce dessin-animé moins violent et plus optimiste s'adresse à un public plus large que ses précédentes réalisations.
Akira
Katsuhiro Ōtomo

Amazon logo
Rechercher ce livre (Akira) sur Amazon

Neo-Tokyo, en 2019 (2030 selon les versions colorisées américaine et française), est une mégalopole corrompue et sillonnée par des bandes de jeunes motards désœuvrés et drogués. Une nuit, l\'un d\'eux, Tetsuo, a un accident en essayant d\'éviter un étrange garçon… Il est capturé par l\'armée et est l\'objet de nombreux tests dans le cadre d\'un projet militaire ultra secret pour repérer et former des êtres possédant des prédispositions à des pouvoirs psychiques (télépathie, téléportation, télékinésie, etc.). Mais les amis de Tetsuo, dont leur chef Kaneda, veulent savoir ce qui lui est arrivé car quand il est relâché, il n\'est plus le même… En parallèle se nouent des intrigues politiques : l\'armée essaye par tous les moyens de continuer le projet en espérant percer le secret de la puissance d\'Akira (et de la maîtriser pour s\'en servir par la suite), les politiques ne voient pas l\'intérêt de continuer à allouer du budget à un projet de plus de 30 ans qui n\'a jamais rien rapporté, et un mouvement révolutionnaire veut renverser le pouvoir et s\'approprier le phénomène Akira à des fins religieuses (il serait considéré comme un « sauveur » par ses fidèles). Et pendant ce temps, Tetsuo teste ses nouveaux pouvoirs et veut s\'imposer comme un leader parmi les junkies, ce qui ne plaît pas à tout le monde, en particulier à Kaneda… L\'histoire du film est fondamentalement la même que le manga, mais il existe de nombreuses différences mineures qui contribuent à faire du film une sorte de « deuxième version » de l\'histoire. On y voit notamment des personnages-clé du manga changer de rôle ou tout simplement disparaître lors du passage au film (ex : Lady Miyako, Chiyoko, Lieutenant Yamada et même Akira dans une certaine mesure). La seconde partie du manga est tout simplement absente du film, puisqu\'à l\'époque où celui-ci a été produit, cette partie n\'existait tout simplement pas encore en manga. C\'est pourquoi, les aboutissants n\'étant plus les mêmes, le personnage d\'Akira connait dans le film un destin radicalement différent.

Prix a titre indicatif : 15 €
Ajout par Juanito fait le 2011-06-10 dans la catégorie : Manga
Identifiant :
Mot de passe :



Création de site internet Grenoble / Lyon et sur toute la France